Booster votre trafic SEO ! Et si vous indexiez vos pages filtrées ? 

filtre a facette seo

Les pages générées par les filtres à facettes présents sur les pages catégorie des pages e-commerces peuvent vite devenir un cauchemar pour les personnes travaillant le SEO. Mauvaise gestion du budget crawl, duplicate content et d’autres joyeusetés peuvent découler de ces pages.

Pourtant, ces pages mal aimées peuvent être utilisées pour accroitre le positionnement de votre site. Comment ? Nous vous donnons quelques pistes de réflexion dans cet article. 

Qu’est qu’une navigation à facette et une page filtrée ? 

Avant toute chose, il est important de partir sur les mêmes définitions des termes utilisés dans cet article afin d’éviter les erreurs et malentendus. 

Une navigation à facettes est une forme de navigation basée sur des facettes de différentes nature permettant à l’utilisation de filtrer des produits proposés sur une page web. 

Ces facettes ou filtres peuvent être basés sur la couleur, la taille, le prix, le style ou tout autre critère pertinent pour le choix de l’utilisateur. 

Les facettes peuvent donc variées en fonction de la typologie de produits présentés sur la page. 

Lors que l’internaute choisi un ou plusieurs filtres/facettes, une nouvelle page va alors être générée en tenant compte du choix du client : c’est ce que nous appelons une page filtrée dans cet article. 

Dans la majorité des cas, les URL générées par ces pages filtrées seront de type :

www.nomdusite.com/urldelacatégoriéfiltrée?facetteselectionnée

C’est ce que l’on appelle une URL paramétrée

 

Quels sont les impacts SEO des pages filtrées ? 

Lorsque la navigation à facettes est gérée de matière « traditionnelle » en générant des URL paramétrées, la désindexation de celles-ci est fortement conseillée.

En effet, la génération et l’indexation de ces pages peuvent avoir plusieurs impacts SEO négatifs : 

  • Duplicate content : la structure des pages globale des pages filtrées et le contenu (balisage Hn, descriptions etc) n’étant pas modifié sur chaque page filtrée (en règle générale), une situation de duplicate content peut apparaitre et être pénalisant pour le site. 

 

  • Mauvaise gestion du budget crawl : une navigation à facette non maitrisée va générer une grande quantité de pages filtrées sans réel plus-value SEO. Le temps passé par les crawler Google sur ces pages va considérablement baisser le temps qu’il devrait passer sur des pages avec un réel enjeu SEO (pages catégories, produit…). 

 

  • Augmentation des pages indexées dans Google : Une mauvaise gestion de ces pages va également augmenter le nombre de pages sans intérêt SEO dans Google.

 

Pour éviter cela, il est essentiel de bloquer l’indexation de ces pages. Pour ce faire plusieurs méthodes peuvent être envisagées en fonction de votre socle technique :  système de balises canonical, méta robot Noindex ou encore blocage via le robots.txt

Comment booster votre trafic SEO grâce à ces pages filtrées ?

Malgré les impacts négatifs listés ci-dessus, une gestion des facettes maitrisée et optimisée peut permettre d’aller chercher de nouveaux positionnements stratégiques pour votre site. 

Pour vous expliquez la démarche, prenons un exemple d’une page catégorie proposant des canapés. 

Sur le schéma ci-dessous, vous pouvez retrouver les facettes présentes sur cette page catégorie : 

Schema filtre à facette 3

Dans une gestion de filtres classique, les pages générées par ces différents filtres seraient construites via des URL paramétrées (voir schéma ci-dessous) : 

schema filtre à facette 2

Dans ce cas, il est essentiel d’empêcher l’indexation des pages filtrées. 

Or, si l’on jette un coup d’œil aux filtres présentés, on peut se rendre compte qu’ils correspondent à des mots clés stratégiques : 

Terme de positionnement lié à une facette Volume de recherche mensuel estimé 
canapé Cuir 22200
canapé Scandinave 18100
canapé Tissu 5400
canapé Rouge 2900
canapé Industriel 2400
canapé Noir 2400
canapé Vert 2400
canapé Art déco 390

Source : SEMrush

Il est donc intéressant de réfléchir à une stratégie permettant de pouvoir indexer certaines de ces pages. 

Pour ce faire, il convient dans un premier temps de choisir uniquement les filtres ayant un potentiel en termes de trafic. Une fois les pages filtrées sélectionnées, la deuxième étape est de créer une URL non paramétrée pour le filtre stratégique. 

Par exemple modifier l’URL nomdedomaine.com/canape?style=Scandinave pour nomdedomaine.com/canape/canape-scandinave.

Schema filtre a facette 1

Une fois l’URL modifié, vous devez également générer un contenu unique par filtré stratégique : 

  • Balise title unique 
  • Balise meta unique 
  • Balisage Hn unique 
  • Description de « filtre » unique

Bien sûr, les pages filtrées optimisées doivent être indexables dans Google. 

Ce système de filtre indexable va permettre : 

  • D’aller positionner des pages sur des requêtes longues traînes stratégiques 
  • Augmenter le nombre de pages stratégiques indexées 

Bien entendu, les autres filtres doivent garder un comportement classique et rester désindexés. 

 

Mathieu
Mathieu, Consultant SEO et acquisition en agence web. Je vous partage sur ce site tous les articles, guides et tips utiles à toutes les personnes travaillant ou s’intéressant à l'acquisition de trafic Web. Les articles présents sur veille-digitale.com s’articulent autour du référencement payant (SEA, affiliation...), référencement organique (SEO) et l’acquisition de trafic via les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter...)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici